|

Informations

    Accueil   >     Métier    >     Corps

    SpaceX et Arianespace vont fournir des services de 'covoiturage' de fusées

    Extrait:A l'avenir, le covoiturage ne sera pas seulement monnaie courante sur le sol ferme, mais aussi dans l'espace. Les deux entreprises spatiales SpaceX et Arianespace ont annoncé séparément, ce lundi 5 août 2019, qu'elles fourniront des services de lancements partagés (appelés "rideshares") dédiés aux m
    SpaceX

      SpaceX avait effectué son premier lancement en mode “covoiturage”, emportant 3 000 kilos de charge utile, en décembre 2018.Flickr.com/SpaceX

      A l'avenir, le covoiturage ne sera pas seulement monnaie courante sur le sol ferme, mais aussi dans l'espace. Les deux entreprises spatiales SpaceX et Arianespace ont annoncé séparément, ce lundi 5 août 2019, qu'elles fourniront des services de lancements partagés (appelés “rideshares”) dédiés aux microsatellites pour les placer en orbite géostationnaire (GEO), rapporte le site Spacenews.com. En pratique, des opérateurs de satellites ainsi que des Etats pourront réserver une place à bord d'une fusée. Ces services auront comme principal avantage la rapidité.

      “Du décollage à la séparation des satellites, la mission sera plus courte qu'un vol long-courrier Paris-New York”, a indiqué Arianespace dans un communiqué publié ce lundi. “C'est clairement l'un des grands avantages de cette solution”, a déclaré Wiener Kernisan, président de la filiale américaine d'Arianespace, lors d'une conférence à Logan (Etats-Unis) consacrée aux petits satellites. Et d'ajouter : “ils sont capables d'avoir un satellite en orbite en six heures au lieu de six mois.”

      Traditionnellement, un lancement place un satellite en orbite de transfert géostationnaire, une orbite intermédiaire où le satellite en question passe entre quelques semaines à six mois avant de passer en géostationnaire.

      L'Européen Arianespace a ainsi annoncé que sa première mission de ce type, baptisée GO-1, devrait emporter plus de 4,5 tonnes de charge utile en orbite géostationnaire au premier semestre 2022 depuis le Centre Spatial Guyanais. Le lancement devrait être effectué à l'aide d'une fusée Ariane 64, la version la plus puissante du futur lanceur lourd européen. Arianespace serait déjà en discussion avec trois ou quatre clients potentiels pour les premiers contrats qui pourraient être signés dans trois à six mois.

      SpaceX a indiqué que le prix du lancement va varier selon deux facteurs

      SpaceX va de son côté proposer son propre programme de lancements partagés à partir de fin 2020 ou début 2021 pour placer en orbite héliosynchrone des petits satellites. Ces lancements devraient être effectués depuis la base de Vandenberg en Californie. “SpaceX s'engage à servir le marché commercial au fur et à mesure de sa croissance et de ses évolutions, et nous pensons pouvoir répondre aux besoins des petits opérateurs de satellites en offrant un accès fiable et rentable à l'orbite grâce à des missions régulières de lancements partagés”, a déclaré un porte-parole de l'entreprise spatiale fondée par Elon Musk.

      Dans son annonce, SpaceX a donné une fourchette de prix concernant ce programme de lancements partagés. Le prix devrait varier selon le poids du satellite et le moment où le client achètera sa place à bord. SpaceX a détaillé qu'un satellite pesant jusqu'à 150 kilogrammes peut être lancé pour 2,25 millions de dollars si le client s'inscrit au moins 12 mois avant la date du décollage, ou 3 millions de dollars si le client s'inscrit au plus tôt six mois avant le lancement. La société a indiqué qu'un satellite de 300 kilogrammes peut être lancé pour 4,5 à 6 millions de dollars.

      SpaceX avait déjà effectué un lancement partagé en décembre 2018. La Falcon 9, fusée phare de la société, transportait à son bord 64 satellites dont 15 microsatellites de Spaceflight Industries et 49 nanosatellites de moins de 10 kilos bon marché lancés par différents pays, à des buts commerciaux ou scientifiques.

      Le marché de lancements de microsatellites devrait exploser en 2020-2021

      SpaceX et Arianespace ne sont pas les seules entreprises spatiales à s'intéresser au marché de lancements des microsatellites, qui devrait exploser à partir de 2020-2021, selon les prédictions de l'analyste Marco Caceres spécialisé dans l'espace chez Fairfax. Il a estimé qu'environ 800 petits satellites devraient être lancés à partir de 2020, plus du double du nombre annuel de ces dix dernières années.

      Blue Origin, fondée par Jeff Bezos, et United Launch Alliance, né d'un partenariat entre Boeing et Lockheed Martin, sont également dans la course, notamment. Selon les données du cabinet spécialisé sur le spatial, Euroconsult, le marché des petits satellites devrait atteindre 42,8 milliards de dollars sur la période 2019-2028.

      Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

      Lire aussi : Cratères, volcans, canyons... 20 lieux à voir sur Mars si l'on pouvait déjà y faire du tourismeVIDEO: Voici comment le jeûne intermittent modifie votre corps et votre cerveau

    Hot Nouvelles

    Hong Kong Dollar

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand

    United States Dollar

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand
    Taux actuel  :
    --
    Montant
    Hong Kong Dollar
    Montant
    -- United States Dollar
    Attention

    Les données utilisées par WikiFX sont toutes les données officielles publiées par les instituts de réglementation tels que FCA, ASIC. Tous les contenus publiés sont basés sur les principes d'équité, d'objectivité et de vérité des faits. Il n'accepte aucune commission des courtiers, y compris les frais de relations publiques \ frais de publicité \ frais de classement \ frais de suppression de données. WikiFX fait de son mieux pour maintenir les données en ligne avec celles publiées par les instituts de réglementation mais ne s'engage pas à les conserver en temps réel.

    Compte tenu de la complexité de l’industrie du forex, certains instituts de réglementation délivrent des licences légales à certains courtiers en les escroquant. Si les données publiées par WikiFX ne concordent pas, veuillez utiliser la fonction Réclamations et corrections pour nous en informer. Nous allons vérifier immédiatement et publier les résultats.

    Les contrats de change, de métaux précieux et over-the-counter (OTC) sont des produits à effet de levier, qui présentent un risque élevé et peuvent entraîner une perte de votre capital d'investissement. Veuillez investir de manière rationnelle.

    Avis spécial: Les informations fournies par WikiFX sont uniquement données à titre indicatif et n’indiquent aucun conseil en investissement. Les investisseurs devraient choisir les courtiers eux-mêmes. Le risque lié aux courtiers n'est pas pertinent avec WikiFX. Les investisseurs assument eux-mêmes les conséquences et les responsabilités.

    ×

    Sélectionnez un pays / district