|

Informations

    Accueil   >     Métier    >     Corps

    Boeing va recruter pour préparer le retour du 737 MAX

    Extrait:Boeing a annoncé mardi son intention d'augmenter ses effectifs en recrutant "quelques centaines" de salariés intérimaires qui seront basés sur un aéroport de l'Etat de Washington où stationnent des dizaines d'exemplaires du 737

      SEATTLE (Reuters) - Boeing a annoncé mardi son intention d'augmenter ses effectifs en recrutant “quelques centaines” de salariés intérimaires qui seront basés sur un aéroport de l'Etat de Washington où stationnent des dizaines d'exemplaires du 737 MAX dans l'attente d'une reprise au plus tôt en octobre des livraisons aux compagnies aériennes.

      L'immobilisation de la totalité des 737 MAX en mars après deux catastrophes qui ont fait 346 morts a plongé le constructeur aéronautique américain dans l'une des pires crises de son histoire.

      Mardi, le groupe a expliqué que ses futures nouvelles recrues seraient employées à la maintenance et aux préparatifs de livraison sur l'aéroport international de Grant County.

      L'annonce de ces recrutements constitue la première initiative rendue initiative publique par Boeing en vue de la reprise des livraisons du 737 MAX, dont plusieurs centaines d'exemplaires sont cloués au sol dans le monde.

      Boeing a réaffirmé mardi qu'il travaillait à permettre une reprise de l'exploitation commerciale du 737 MAX au “début du quatrième trimestre”, une fois obtenu le feu vert des autorités concernées à la nouvelle version du logiciel de l'avion mis en cause dans les catastrophes survenues en Indonésie et en Ethiopie.

      Fin juillet, un responsable de la Federal Aviation Administration (FAA) américaine s'était refusé à s'engager sur la possibilité d'une remise en service de l'appareil en octobre.

      “Nous n'avons pas de calendrier”, avait dit Dan Elwell, administrateur adjoint de la FAA. “Nous avons un critère: quand le 747 MAX aura été (...) évalué de manière satisfaisante et que le MAX sera assez sûr pour reprendre du service; c'est le seul critère.”

      Boeing n'a pas interrompu la fabrication du 737 MAX, dont il assemble 42 exemplaires par mois dans la région de Seattle.

      Le coût total de la crise pour le groupe est estimé pour l'instant à plus de huit milliards de dollars (7,2 milliards d'euros), dont la majeure partie concerne les indemnités que Boeing devra verser aux compagnies aériennes au titre des retards de livraison et de la baisse d'activité.

    Hot Nouvelles

    United States Dollar

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand

    United States Dollar

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand
    Taux actuel  :
    --
    Montant
    United States Dollar
    Montant
    -- United States Dollar
    Attention

    Les données utilisées par WikiFX sont toutes les données officielles publiées par les instituts de réglementation tels que FCA, ASIC. Tous les contenus publiés sont basés sur les principes d'équité, d'objectivité et de vérité des faits. Il n'accepte aucune commission des courtiers, y compris les frais de relations publiques \ frais de publicité \ frais de classement \ frais de suppression de données. WikiFX fait de son mieux pour maintenir les données en ligne avec celles publiées par les instituts de réglementation mais ne s'engage pas à les conserver en temps réel.

    Compte tenu de la complexité de l’industrie du forex, certains instituts de réglementation délivrent des licences légales à certains courtiers en les escroquant. Si les données publiées par WikiFX ne concordent pas, veuillez utiliser la fonction Réclamations et corrections pour nous en informer. Nous allons vérifier immédiatement et publier les résultats.

    Les contrats de change, de métaux précieux et over-the-counter (OTC) sont des produits à effet de levier, qui présentent un risque élevé et peuvent entraîner une perte de votre capital d'investissement. Veuillez investir de manière rationnelle.

    Avis spécial: Les informations fournies par WikiFX sont uniquement données à titre indicatif et n’indiquent aucun conseil en investissement. Les investisseurs devraient choisir les courtiers eux-mêmes. Le risque lié aux courtiers n'est pas pertinent avec WikiFX. Les investisseurs assument eux-mêmes les conséquences et les responsabilités.

    ×

    Sélectionnez un pays / district