logo |

Informations

    Accueil   >     Industrie    >     Texte principal

    France: Le Maire menace dinterdire le site de e-commerce Wish

    Extrait:PARIS (Reuters) - La France a demandé le déréférencement du site de e-commerce américain Wish parce

      PARIS (Reuters) - La France a demandé le déréférencement du site de e-commerce américain Wish parce quil ne respecte pas les règles de protection du consommateur et linterdira sil persiste dans cette voie, a averti mercredi Bruno Le Maire.

      Dans un communiqué, le site américain a annoncé son intention dentamer un recours juridique pour contester ce quil considère comme une action illégale et disproportionnée menée par la DGCCRF, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

      Le numérique nest pas au-dessus des lois, a déclaré le ministre de lEconomie et des Finances au micro de France Info.

      Cest une première alerte. Soit Wish se conforme aux règles de protection du consommateur, soit au-delà du déréférencement (sur les moteurs de recherche), nous interdirons le site Wish sur le territoire français.

      Cette décision, unique en Europe selon un communiqué diffusé par les services de Bercy, sinscrit dans le sillage de deux enquêtes menées ces dernières années par la DGCCRF, qui ont mis en évidence la vente sur cette plate-forme dun grand nombre de produits non-conformes et dangereux, avec des taux de dangerosité particulièrement élevés pour les jouets, les appareils électriques ou les bijoux fantaisie par exemple.

      Le déréférencement des offres Wish sur les moteurs de recherche et celui de son application réduit considérablement le risque quun consommateur tombe par hasard sur des offres de produits dangereux sur son site, a observé le secrétaire dEtat chargé de la Transition numérique, Cédric O, cité dans le communiqué.

      (Rédigé par Nicolas Delame, Jean-Stéphane Brosse et Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot)

    Alertes de risque

    Les données de WikiFX viennent des sources officielles des régulateurs Forex dans le monde, tels que la FCA, l'ASIC, etc. Les contenus publiés sur la plate-forme sont tous basés sur les principes de la justice, de l'objectivité et du respect des faits. Il ne perçoit aucun frais de relations publiques, de publicité, de classement, de suppression des données et d'autres frais illogiques. WikiFX fera de son mieux pour maintenir la cohérence et la synchronisation des données avec celles des régulateurs et d'autres sources officielles mais ne s'engage pas à maintenir la cohérence et la synchronisation des données avec elles au temps réel.

    Compte tenu de la complexité de l’industrie du Forex, il n'est pas exclu que certains courtiers Forex aient acquis les licences légales de manière illégale. Si les données publiées par WikiFX ne correspondent pas à la situation réelle, veuillez utiliser les fonctionnalités 'Réclamations' et 'Corrections' pour nous les informer. Nous ferons à temps les vérifications puis publierons les résultats.

    Le Forex, les métaux précieux et les contrats de différence (le marché de gré à gré) sont les produits à effet de levier, qui présentent du risque élevé et pourraient conduire à une perte de votre capital d'investissement. Veuillez investir de manière rationnelle.

    Notice spéciale : Les informations fournies par WikiFX ne sont qu'à titre indicatif et ne constituent aucun conseil d'investissement. C'est les clients qui choisissent les courtiers Forex. Le risque ramené par les manipulations sur les plate-forme n'a aucune relation avec WikiFX. Les clients assument leurs-mêmes les conséquences et responsabilités.