logo |

Informations

    Accueil   >     Industrie    >     Texte principal

    Repli des actions en Europe mais la Fed fait monter Wall Street

    Extrait:Les Bourses européennes ont fini dans le rouge jeudi mais Wall Street montait après la présentation très attendue par la Réserve fédérale américaine de sa nouvelle stratégie, qui laisse augurer un maintien prolongé de taux d'inté

      PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini dans le rouge jeudi mais Wall Street montait après la présentation très attendue par la Réserve fédérale américaine de sa nouvelle stratégie, qui laisse augurer un maintien prolongé de taux d'intérêt quasi nuls aux Etats-Unis et une tolérance accrue à une inflation supérieure à 2%.

      A Paris, le CAC 40 a terminé sur un repli de 0,64% (32,46 points) à 5.015,97 points. A Londres, le FTSE 100 a perdu 0,55% et à Francfort, le Dax a reculé de 0,71%.

      L'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,77%, le FTSEurofirst 300 0,57% et le Stoxx 600 0,64%.

      Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait au contraire en territoire positif après des débuts hésitants: le Dow Jones gagnait 0,91%, le Standard & Poor's 500 0,6% et le Nasdaq Composite 0,28%. Ces deux derniers ont encore battu leurs records.

      La nouvelle stratégie dévoilée par la Fed après deux ans d'études et de débats prévoit un objectif d'inflation de 2% en moyenne sur la durée, si besoin en laissant filer pendant “un certain temps” les prix à la hausse pour compenser des périodes d'inflation inférieures à l'objectif.

      “La Fed a aussi modifié son objectif sur l'emploi, en augmentant sa tolérance à un emploi qui évoluerait au niveau maximal ou au-delà”, note Rupert Thompson, directeur des investissements de Kingswood.

      “Ces changements ne sont pas totalement surprenants et visent à améliorer l'efficacité de la politique monétaire, qui est compromise par la faiblesse actuelle des taux. Ils rendent encore plus probable un maintien des taux à leur niveau actuel exceptionnellement bas pendant les prochaines années.”

      LES INDICATEURS DU JOUR

      Les annonces de la Fed ont relégué au second plan des indicateurs américains qui confirment pourtant la mauvaise santé persistante de la première économie mondiale: le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis, bien que révisé en légère hausse, accuse encore une chute historique de 31,7% en rythme annualisé au deuxième trimestre et les inscriptions au chômage sont restées supérieures à un million la semaine dernière.

      VALEURS

      La plus forte baisse sectorielle du jour en Europe est pour le compartiment des matières premières, dont l'indice Stoxx a perdu 1,4%. A l'opposé, celui des transports et du tourisme a gagné 1,99%.

      Dans l'actualité des résultats, Rolls-Royce a abandonné 1,19% après l'annonce d'une perte record de 5,4 milliards de livres au premier semestre et de cessions d'actifs visant à renforcer son bilan.

      A Paris, Bouygues a gagné 2%, le marché ayant apprécié une perte d'exploitation moins lourde qu'attendu sur le trimestre avril-juin.

      Autre hausse notable, celle du géant britannique de la publicité WPP, qui a pris 6,47% après l'annonce de la reprise du dividende et un deuxième trimestre moins mauvais qu'anticipé. Dans son sillage, Publicis s'est adjugé 2,39% à Paris.

      CHANGES

      {18}

      Sur le marché des devises, le dollar a dans un premier temps piqué du nez en réaction aux annonces de la Fed mais il a ensuite effacé ses pertes: au moment de la clôture européenne, l'indice mesurant ses fluctuations face à un panier de référence était inchangé après avoir cédé jusqu'à 0,63% et l'euro reculait légèrement à 1,1820 dollar.

      {18}

      Parallèlement, la livre sterling a touché un plus haut de huit mois face au dollar à 1,3283 avant de revenir à 1,3170.

      {21}

      TAUX

      {21}{22}

      Comme le dollar, les rendements des bons du Trésor américain ont reculé dans un premier temps face aux annonces de la Fed mais se sont ensuite orientés à la hausse: celui des titres à dix ans prend plus de cinq points de base à 0,7374%, au plus haut depuis plus de deux mois, et le 30 ans bondit de plus de huit points à 1,4884%, lui aussi au plus haut depuis fin juin.

      {22}{777}

      Les rendements de la zone euro ont suivi le mouvement mais de manière bien plus atténuée et en fin de séance, le dix ans allemand était pratiquement inchangé à -0,406%.

      {777}

      PÉTROLE

      Le marché pétrolier est en net recul après le passage de l'ouragan Laura sur le Texas et la Louisiane, qui a mis à l'arrêt la quasi-totalité des capacités de raffinage de cette région majeure pour le secteur.

      Le Brent abandonne 0,96% à 45,20 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,69% à 43,09 dollars.

    Nouvelles actualités

    United Arab Emirates Dirham

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand

    United States Dollar

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand
    Taux de change actuel  :
    --
    Veuillez saisir le montant d'argent
    United Arab Emirates Dirham
    Montant convertible
    -- United States Dollar
    Alertes de risque

    Les données de WikiFX viennent des sources officielles des régulateurs Forex dans le monde, tels que la FCA, l'ASIC, etc. Les contenus publiés sur la plate-forme sont tous basés sur les principes de la justice, de l'objectivité et du respect des faits. Il ne perçoit aucun frais de relations publiques, de publicité, de classement, de suppression des données et d'autres frais illogiques. WikiFX fera de son mieux pour maintenir la cohérence et la synchronisation des données avec celles des régulateurs et d'autres sources officielles mais ne s'engage pas à maintenir la cohérence et la synchronisation des données avec elles au temps réel.

    Compte tenu de la complexité de l’industrie du Forex, il n'est pas exclu que certains courtiers Forex aient acquis les licences légales de manière illégale. Si les données publiées par WikiFX ne correspondent pas à la situation réelle, veuillez utiliser les fonctionnalités "Réclamations" et "Corrections" pour nous les informer. Nous ferons à temps les vérifications puis publierons les résultats.

    Le Forex, les métaux précieux et les contrats de différence (le marché de gré à gré) sont les produits à effet de levier, qui présentent du risque élevé et pourraient conduire à une perte de votre capital d'investissement. Veuillez investir de manière rationnelle.

    Notice spéciale : Les informations fournies par WikiFX ne sont qu'à titre indicatif et ne constituent aucun conseil d'investissement. C'est les clients qui choisissent les courtiers Forex. Le risque ramené par les manipulations sur les plate-forme n'a aucune relation avec WikiFX. Les clients assument leurs-mêmes les conséquences et responsabilités.