|

Informations

    Accueil   >     Métier    >     Corps

    Syrie: Les forces turques progressent à l'est de l'Euphrate, selon Ankara

    Extrait:Les forces turques se sont emparées de plusieurs de leurs objectifs et poursuivent leur progression sur la rive orientale de l'Euphrate, a assuré jeudi leur état-major, au lendemain du lancement de l'offe

      par Mert Ozkan

      ISTANBUL (Reuters) - Les forces turques se sont emparées de plusieurs de leurs objectifs et poursuivent leur progression sur la rive orientale de l'Euphrate, a assuré jeudi leur état-major, au lendemain du lancement de l'offensive contre les Kurdes du nord-est de la Syrie.

      La Turquie, membre de l'Otan, veut créer une “zone de sécurité” dans la région frontalière pour en écarter les miliciens kurdes et y transférer plusieurs millions de Syriens réfugiés sur son territoire, mais les grandes puissances craignent que lopération ne relance le conflit.

      Ils redoutent en outre qu'elle permette aux djihadistes faits prisonniers par les rebelles kurdes, qui ont joué un rôle décisif dans les combats contre l'Etat islamique, de s'évader et de reprendre leur guérilla ou même de regagner leurs pays d'origine, pour les étrangers.

      L'offensive a débuté moins de trois jours après la décision de Donald Trump de redéployer une partie du millier de militaires américains présents à la frontière turco-syrienne.

      “Nos commandos héroïques qui participent à l'opération Printemps de la paix continuent à progresser à l'est de l'Euphrate”, se félicite sur Twitter le ministère turc de la Défense, vidéo à l'appui. On y voit des militaires progressant arme à la main dans l'obscurité.

      Les forces turques ont bombardé dans la matinée les alentours de Ras al Aïn et les rebelles des Forces démocratiques syriennes (FDS), mouvement dominé par les Kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), ont riposté, rapporte un témoin.

      Ankara considère les YPG comme une organisation terroriste en raison de ses liens avec les séparatistes turcs du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

      Selon le ministère turc de la Défense, 181 cibles de la milice kurde ont été touchées par l'aviation et l'artillerie depuis le début de l'offensive, lancée mercredi.

      ANKARA PROMET UNE OPÉRATION “RESPONSABLE”

      Une prison de Kamichli où sont détenus de nombreux membres de l'EI d'une soixantaine de nationalités a notamment été touchée, ont fait savoir les FDS.

      “Ces attaques de prisons abritant des terroristes de Daech conduiront à une catastrophe dont le monde pourrait ne pas être en mesure de gérer les conséquences à l'avenir”, écrivent-elles dans un communiqué.

      Deux djihadistes de haut rang ont par ailleurs été placés sous la garde de l'US Army, a annoncé un membre de l'administration américaine. Ils appartenaient au groupe de Britanniques surnommé “les Beatles”, qui sont soupçonnés d'avoir exécuté plusieurs Occidentaux, a précisé un autre responsable américain.

      Les troupes turques ont franchi la frontière syrienne en quatre points, selon la presse. Deux se trouvent aux alentours de Tel Abyad et deux sont proches de Ras al Aïn, plus à l'est.

      Un porte-parole des FDS assure sur Twitter que l'offensive a été repoussée à Tel Abyad. Selon le mouvement, cinq civils et trois combattants ont été tués. Plusieurs milliers de personnes ont en outre fui Ras al Aïn pour gagner la province d'Hassaké, tenue par le mouvement rebelle.

      Donald Trump a dit mercredi ne pas cautionner l'offensive, que Washington considère comme une “mauvaise idée” et a menacé de “ruiner l'économie turque si la Turquie détruit les Kurdes”.

      Le Conseil de sécurité de l'Onu doit se réunir dans la journée à la demande de ses membres européens (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Belgique et Pologne). Dans une lettre adressée au Conseil, la Turquie assure que son opération sera “proportionnée, mesurée et responsable”.

      Un réunion extraordinaire de la Ligue arabe, qui a condamné l'offensive, est par ailleurs prévue samedi.

      La France a quant à elle exigé la fin des opérations turques, qui menacent selon elle la sécurité des Européens.

    Hot Nouvelles

    United Arab Emirates Dirham

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand

    United States Dollar

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand
    Taux actuel  :
    --
    Montant
    United Arab Emirates Dirham
    Montant
    -- United States Dollar
    Attention

    Les données utilisées par WikiFX sont toutes les données officielles publiées par les instituts de réglementation tels que FCA, ASIC. Tous les contenus publiés sont basés sur les principes d'équité, d'objectivité et de vérité des faits. Il n'accepte aucune commission des courtiers, y compris les frais de relations publiques \ frais de publicité \ frais de classement \ frais de suppression de données. WikiFX fait de son mieux pour maintenir les données en ligne avec celles publiées par les instituts de réglementation mais ne s'engage pas à les conserver en temps réel.

    Compte tenu de la complexité de l’industrie du forex, certains instituts de réglementation délivrent des licences légales à certains courtiers en les escroquant. Si les données publiées par WikiFX ne concordent pas, veuillez utiliser la fonction Réclamations et corrections pour nous en informer. Nous allons vérifier immédiatement et publier les résultats.

    Les contrats de change, de métaux précieux et over-the-counter (OTC) sont des produits à effet de levier, qui présentent un risque élevé et peuvent entraîner une perte de votre capital d'investissement. Veuillez investir de manière rationnelle.

    Avis spécial: Les informations fournies par WikiFX sont uniquement données à titre indicatif et n’indiquent aucun conseil en investissement. Les investisseurs devraient choisir les courtiers eux-mêmes. Le risque lié aux courtiers n'est pas pertinent avec WikiFX. Les investisseurs assument eux-mêmes les conséquences et les responsabilités.

    ×

    Sélectionnez un pays / district