|

Informations

    Accueil   >     Métier    >     Corps

    USA: La Fed baisse son taux directeur, la suite reste incertaine

    Extrait:La Réserve fédérale américaine a réduit mercredi son principal taux d'intérêt directeur d'un quart de point, sa deuxième baisse en moins de deux mois, mais elle a donné peu d'indices sur ses intentions pour les prochains moi

      WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a réduit mercredi son principal taux d'intérêt directeur d'un quart de point, sa deuxième baisse en moins de deux mois, mais elle a donné peu d'indices sur ses intentions pour les prochains mois.

      L'objectif de taux des fonds fédéraux (“fed funds”) est ramené entre 1,75% et 2%, comme attendu par la majorité des économistes et analystes interrogés la semaine dernière par Reuters.

      La Fed cessera de baisser les taux “quand nous penserons que nous en avons fait assez”, a dit le président de l'institution, Jerome Powell, lors d'une conférence de presse.

      Il expliqué que les perspectives de l'économie américaine restaient “favorables” mais que la Fed avait décidé de baisser de nouveau les taux “afin de fournir une assurance contre les risques actuels”, parmi lesquelles figurent la faiblesse de la croissance mondiale et la montée des tensions commerciales.

      “Si l'économie finit par s'orienter à la baisse, alors une séquence de baisses de taux plus importante pourrait être appropriée”, a-t-il ajouté.

      “Nous serons très dépendants des indicateurs (...) Nous ne sommes pas engagés sur un chemin tracé à l'avance.”

      La baisse du taux des “fed funds” a été votée par sept voix contre trois: James Bullard, le président de la Fed de St. Louis, s'est prononcé en faveur d'une baisse de taux de 50 points de base tandis qu'Esther George et Eric Rosengren, ses homologues de Kansas City et Boston, auraient préféré le statu quo.

      La banque centrale des Etats-Unis a parallèlement accru l'écart entre le taux auquel elle rémunère les réserves excédentaires des banques et le haut de la fourchette du taux des “fed funds” dans le but de réduire les tensions sur les marchés monétaires qui l'ont obligé à intervenir mardi et mercredi.

      NOUVELLES CRITIQUES DE TRUMP

      Wall Street a creusé ses pertes immédiatement après le communiqué mais à moins d'une demi-heure de la clôture, l'indice Dow Jones et le Standard & Poor's 500 étaient pratiquement revenus à l'équilibre tandis que le Nasdaq perdait 0,55%.

      Le dollar et les rendements des bons du Trésor étaient au contraire orientés à la hausse: l'euro se traitait autour de 1,1030 dollar contre plus de 1,1060 avant le communiqué et le rendement des Treasuries à dix ans remontait à près de 1,8% contre moins de 1,75% avant les annonces de la banque centrale.

      “La principale préoccupation (pour les marchés d'actions) c'est qu'il pourrait ne pas y avoir d'autre baisse de taux, ce qui explique le mouvement de baisse”, a commenté Alan Lancz,

      De son côté, le président Donald Trump, qui réclame depuis des mois à la Réserve fédérale une forte baisse des taux, voire des taux négatifs, a critiqué la décision de mercredi, jugeant que la banque centrale n'avait “ni 'tripes', ni sens, ni vision”.

      “Jay Powell et la Réserve fédérale Echouent à Nouveau”, a-t-il ajouté.

      TENSION SUR LE MARCHÉ MONÉTAIRE

      La médiane des nouvelles prévisions des responsables de la Fed prévoit que le taux des “fed funds” restera stable jusqu'à la fin 2020 mais sept des 17 membres du Federal Open Market Committee (FOMC) ont dit prévoir une baisse de taux supplémentaire avant la fin de cette année, signe que le comité de politique monétaire reste divisé.

      La Fed avait déjà réduit le taux des “fed funds” d'un quart de point le 31 juillet, sa première baisse depuis plus de dix ans. Cette décision avait été adoptée par huit voix contre deux au sein du FOMC, le président de l'antenne de Philadelphie, Patrick Harker, et son homologue de Cleveland, Loretta Mester, s'y étant opposés.

      Le président de la Fed, Jerome Powell, avait alors évoqué un ajustement de “milieu de cycle” de la politique monétaire laissant ainsi entendre que la banque centrale n'entendait pas s'engager dans un cycle prolongé de baisse des taux.

      La réduction du taux de rémunération des réserves excédentaires des banques, ramené à 1,80%, vise par ailleurs à faire face aux tensions observées ces derniers jours sur le marché monétaire américain, une situation inédite depuis la crise financière de 2007-2009.

      Ces tensions ont conduit la Fed de New York a injecter 53 milliards de dollars de liquidités mardi et 75 milliards supplémentaires mercredi dans le système bancaire pour compenser la hausse du taux de prise en pension (repo) à 24 heures.

      Le taux de ce marché de 2.200 milliards de dollars est monté mardi jusqu'à 10%, soit quatre fois le taux des “fed funds”. Et le taux effectif des fonds fédéraux, censé évoluer dans la fourchette de 2% à 2,25% fixée par la banque centrale, a atteint 2,3%.

      Jerome Powell a reconnu que les tensions sur le marché monétaire étaient plus fortes qu'anticipé et qu'elles pourraient conduire la Fed à reprendre “plus tôt” que prévu l'augmentation de la taille de son bilan.

    Hot Nouvelles

    United Arab Emirates Dirham

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand

    United States Dollar

    • United Arab Emirates Dirham
    • Australia Dollar
    • Canadian Dollar
    • Swiss Franc
    • Chinese Yuan
    • Danish Krone
    • Euro
    • British Pound
    • Hong Kong Dollar
    • Hungarian Forint
    • Japanese Yen
    • South Korean Won
    • Mexican Peso
    • Malaysian Ringgit
    • Norwegian Krone
    • New Zealand Dollar
    • Polish Zloty
    • Russian Ruble
    • Saudi Arabian Riyal
    • Swedish Krona
    • Singapore Dollar
    • Thai Baht
    • Turkish Lira
    • United States Dollar
    • South African Rand
    Taux actuel  :
    --
    Montant
    United Arab Emirates Dirham
    Montant
    -- United States Dollar
    Attention

    Les données utilisées par WikiFX sont toutes les données officielles publiées par les instituts de réglementation tels que FCA, ASIC. Tous les contenus publiés sont basés sur les principes d'équité, d'objectivité et de vérité des faits. Il n'accepte aucune commission des courtiers, y compris les frais de relations publiques \ frais de publicité \ frais de classement \ frais de suppression de données. WikiFX fait de son mieux pour maintenir les données en ligne avec celles publiées par les instituts de réglementation mais ne s'engage pas à les conserver en temps réel.

    Compte tenu de la complexité de l’industrie du forex, certains instituts de réglementation délivrent des licences légales à certains courtiers en les escroquant. Si les données publiées par WikiFX ne concordent pas, veuillez utiliser la fonction Réclamations et corrections pour nous en informer. Nous allons vérifier immédiatement et publier les résultats.

    Les contrats de change, de métaux précieux et over-the-counter (OTC) sont des produits à effet de levier, qui présentent un risque élevé et peuvent entraîner une perte de votre capital d'investissement. Veuillez investir de manière rationnelle.

    Avis spécial: Les informations fournies par WikiFX sont uniquement données à titre indicatif et n’indiquent aucun conseil en investissement. Les investisseurs devraient choisir les courtiers eux-mêmes. Le risque lié aux courtiers n'est pas pertinent avec WikiFX. Les investisseurs assument eux-mêmes les conséquences et les responsabilités.

    ×

    Sélectionnez un pays / district